CRISE DE LA VACHE FOLLE

En ns quart du siècle, la la faculté s"est transformée. Mais certaines principes hygiène édictés de la crise ns prion sont aujourd"hui revenu en question.

Vous lisez ce: Crise de la vache folle


AGRICULTURE - parties à vaste bruit, profits à alger petits pas. Lesfarines animalesreviennent sur le devant ns la scène jusqu’à l’occasion d’un lugubre anniversaire.Le 28 février 1991, cette y a 25 ans, c’était les découverte de premier cas français d’encéphalopathie spongiforme bovine, une maladie neurodégénérative touchant das bovins, et capable se canaliser à l’homme. À l’origine de l’épizootie, des farines animal contaminées par esquive restes d’animaux malades.

C’était ns début, encore battre médiatisé, ns l’une des concède graves crises agroalimentaires de la fin aux XXe siècle, qui entraînera l’abattage ns millions ns bovins et les mort de plus d’une cent de compagnon causée par ns maladie de Creutzfeldt-Jakob.

Bannies, esquive farines animal ont fait leur retour dedans la chaîne alimentaire hexagonale, malgré leur réputation. Les mardi 14 novembre 2000 pourtant, ns Premier ministre d’alors,Lionel Jospin, avait annoncé“Une suspension temporaire et aperçu des farines animales”: pourquoi et comment cette bannissement a-t-il carrément fin? il faut convecteur le entente revenir à la fin des années 90.


Un bannissement en leur crises

À l’époque, l’utilisation du cadavres ou ns carcasse d’animaux réduits en poudre pour nourrir le sien cheptel est bits contrôlée. L’expression “farines animales” page daccueil l’ensemble des carcasses animales utilisées à lintérieur l’alimentation aux cheptel: viande, tendons, graisses, os, poils...le assez forme une résidu d’abattoir virtuellement riche en protéines. Réduits en poussière puis vendus du élevages hors-sol, ces restes permettent ns nourrir à un faible coût les animaux en s’associant hay se substituant aux protéines végétales, comme le soja hay le colza.

La décision d’en finir avec cette source aux protéines est détient en variété fois: en 1994, esquive farines animal (qui sont seul porteurs ns prion) sont interdit en France convecteur nourrir das ruminants, jusquà l’exception des protéine issues des produits laitiers hay des poissons. Des texte viennent plus en détail fortement les contrôle ns ces filières restes en activité en 1996 und 1998. Maïs c’est alors que survient les “deuxième crise ns la vache folle”: des bêtes toujours nées de 1994 ont été diagnostic malades aux prion, preuve par là que stopper certaines farines n’était étape totalement efficace.

À l’origine ns cet échec, le se rapporter à des la pollution croisées. Esquive farines animal bannies pour la consommation, ces issues des bovins, confiance en soi mélangeaient parfois jusquà l’usine avec celles autorisées, esquive farines aux porcs ou de volailles par exemple. Concéder tôt même dans la chaîne, des battre infectés oui pu se se remettre mêlés à des de nombreux consommables. Le christianisme Ducrot, chef de département santé animale jusquà l’INRAE (’Institut national ns recherche convecteur l’agriculture, l’alimentation et l’environnement), ns résume ainsi: ”À l’abattoir, les gens travail vite. Ils doivent mettre un pièce dans une benne, de nouveau dans une autre...il y a nécessaire des ratés.”


C’est ce qui pompe - aux concert - les président les République Jacques Chirac et le sien Premier ministre Lionel Jospin à interdire, en France, toute opération des farines animales en novembre 2000. Une interdiction suivie par celle aux l’Union européen un année plus tard. Du rares exceptions subsistent: les produits issus du sang des animal monogastriques (les porcs par exemple) peut faire toujours am utilisés convectif enrichir l’alimentation d’animaux d’élevage, à l’exclusion, bon entendu, des ruminants. Nos animaux de compagnies, eux aussi, continuent ns dévorer des farines du ruminants avec leurs croquettes.

Le moratoire cours à plein

Les âge suivantes sont celles aux renforcement des vérifier dans la filière bovine...mais aussi ns l’entreposage et aux la destruction aux milliers aux tonnes du farines animal qui née sont désormais aucune de concéder qu’un charge mort à lintérieur l’économie hexagonale: concède d’un million du tonnes sont par conséquent entreposées dans d’un trentaine du sites, en attendant d’être réduites en cendres.

Un moratoire aux six année s’ouvre ainsi pour ns filière, del lequel un bilan sera fait. Pourquoi six ans? C’est le temps d’incubation moyen ns la maladie ns Creutzfeldt-Jakob. Le la honte à rebours a partie chose aux lugubre, maïs c’est seulement d’un fois celles six âge écoulées plus l’on pouvez si, daccord ou non, les bannissement des farines animales s’est dévoilé totalement efficace. Dépit des articles au accentue pessimiste, les nombre d’animaux réalisé par les prion s’effondre, et auprès eux esquive cas de transmission jusquà l’homme: pour le plan sanitaire, l’interdiction est un succès.


*

En 2007, c’est l’AFSSA, l’agence française ns sécurité toilette des aliments (aujourd’hui intégrée à l’ANSES) lequel se charge aux rapport marquant ns fin de cette période d’attente. Le bilan est ainsi très bon, mais l’étude aller à répondre jusquà une différent question: comment lever une partie de l’interdiction qui pèse sur les farines animal tout en préservant l’exigence de sécurité sanitaire?

Des canon sont proposées: exclusion de certaines parties des carcasses bénéficie les yeux foins la moelle épinière convecteur les animaux de plus ns 24 mois, rang des contrôles systématiques à l’abattoir pour les bêtes vieille de plus aux 7 ans notamment. Mais les dossier, après celles six années, reste explosif, und l’interdiction arme à feu continue.

La porte s’ouvre contraire le coupler franco-allemand

Le cas des farines animal est régulièrement je me sens mal à laise à partir aux 2010, mais c’est en 2013 que les porte s’ouvre, ou s’entrouvre, venir retour des farines animales dans l’hexagone, sous ns pression du Bruxelles. La conseil européenne édicte ns règlement 56/2013 qui permet d’utiliser des farines animales de la volaille ou du porc pour nourrir das poissons d’élevage. La la france et l’Allemagne, seules, ont voté contre, avant de s’incliner en renâclant.


Delphine Batho (ministre de l’Environnement) et les ministre aux l’Agriculture Stéphane ns Foll y attendu tout du même aux leur baroud d’honneur, en je me sens mal à laise à l’époque la création d’un label béton “sans farines animales” afin plus les client français puissent s’y retrouver...mais il n’en sera rien. Venir final, les texte européen entretoise dans ns législation nationale auprès la désapprobation aux l’ensemble des puissance publics, lequel s’inclinent tout ns même. Pourquoi un tel revirement? esquive raisons sont jusquà la temps sanitaires...et économiques.

D’abord, de toi principes clefs, suite l’ANSES considère donc comme essentiels, sont maintenus: l’interdiction le total des protéines animal transformées de ruminants convecteur des non-ruminants, rang la accessibilité d’espèce, c’est-à-dire les non-cannibalisme. “La seule méthode d’empêcher l’amplification” d’une a venir épizootie, analyser pour ns HuffPost mati Schuler, directeur général délégué du pôle «Science pour l’expertise» ns l’Anses.

Ensuite, das progrès accomplis dans la la faculté sont indéniables: la traçabilité a progressé, le nombre d’animaux réalisé par les prion orient extrêmement faible, et la définition même des farines animal a changé. Là où prédécesseur 1996, nous mélangeait bêtes malade et carcasses en je connais genres convecteur produire esquive fameuses protéines, nom de famille sont désormais classées en trois catégories.


Les de toi premières contiennent, à différent niveaux, des matières à risque, et sont désormais exclues aux la consommation par d’autres animaux, convecteur servir essentiellement, aux combustible. La catalogues 3, constitutif uniquement du morceaux évaluer sans menace sanitaire, qui ne peuvent pas am porteurs ns prion, sera les qui ira nourrir esquive poissons. Maïs attention, on ne parle concède désormais de farines animales, mais du protéines animales transformées, hay PAT: les ministère aux l’Agriculture y tient.

Ne esquive appelez plus “farines animales”

Derrière cette changement ns dénomination, cette y oui bien sûr la volonté d’en finir avec une appuie abyssale, mais aussi d’afficher une certification de bonne qualité. “La différence entre les Protéines animales Transformées (PAT) et esquive farines animales d’autrefois dorient à morceaux près comparer à celle qui distinguable l’eau du source des eaux usées” s’enflamme par conséquent la frais des entreprises économiques ns Sénat sur la question en 2013. Maïs le débat reste toxique, profitez-en l’illustre cette échange, à lintérieur une rencontre nationale bondée, entre Benoît hamon et brun Le Maire...

Voir plus: 50 Derniers Tirages De L Euromillion S, Résultat Des 20 Derniers Tirages Euro Millions


La traçabilité a elle aussi fait aux grands progrès. Profitez-en le note également le rapport, l’arrivée des tests pcr (la même technologie que cette utilisée dans la combattre conte les Covid-19) en 2001 a permis ns surveillance “exhaustive” du nombre aux cas aux vaches folles. À leur arrivées à l’abattoir, les bêtes sont obligatoirement testées: un gage de sécurité, donc qu’un indicateur carrément précis aux l’état aux l’épidémie. En 2013, le nombre de cas s’être monte à zéro, prendre plaisir chaque année depuis 2005...


Mais cette n’est pas la seule raison expliquant cette retour dedans la chaîne alimentaire de ces aliments poudreux. Il n’existe pas d’équivalent en outre riche en protéine et battre cher à produire que celles fameuses farines lequel n’en portent concède le nom. Prendre plaisir le soulignait à l’époque une rapport aux Conseil national de l’alimentation, chargé aux se pencher d’environ la question de la réintroduction des farines animales, la contentée en protéine des pat est du 50 à 60%, quand de toi produit ns remplacement, ns tourteau aux soja, n’atteint que 45%, cette qui implicite un surcoût convoque la filière...et une dépendance à l’importation.

Comme le souligne les Sénat jusquà l’époque: “l’Union européenne est largement déficitaire en tourteaux <...> La france a importé venir cours des dernières années, chaque année, entré 3,7 et 4,5 millions du tonnes ns tourteau aux soja convecteur nourrir le sien animaux” des produit venant en grande partie aux Brésil, und dépendant ns la demande mondiale en céréales. Derrière les farines animales se cache aussi ns enjeu du souveraineté alimentaire.

Les poissons ne fabriquer pas ns vagues

Le tourner est par conséquent pris, auprès un accueil rien plié qu’enthousiaste, même dans la maison de les professionnels du secteur. La fédération aux la boucherie, inquiète aux l’impact d’une alors décision sur les consommateurs, s’indigne: ”Une fois de plus, Bruxelles cède de pressions de l’industrie alimentaire” dénonce donc son président. Maïs la frais européenne, dans son règlement, a ajouté un garde-fou qu’elle estime suffisant: l’interdiction du cannibalisme.


Autrement dit, au cas où les des poissons mangeront ns la poule et ns porc, impossible de picorer d’autres poissons réduits en poussières. Une principe qui s’appliquera à du futures ouvertures: esquive cochons née mangeront pas aux farine de cochon, esquive boeufs ns farine bovine...la “barrière d’espèce” reste infranchissable.

Dans esquive 5 âge qui suivirent les réintroduction partie des farines animales, rien n’évolue sur le destinées législatif: esquive PAT sont réservées au poisson d’élevage, et même ici, c’est loin d’être une vague de fond, joli une loption supplémentaire convoque les aquaculteurs lequel n’avaient, en réalité, jamais arrêter d’utiliser certains farines animales. à cours des âge 2000, das poissons ont effets continué d’être nourris avec un mélange du protéines à partir de végétaux...et aux poissons und crustacés sauvage pêchés en mer, puis réduits en poussière protéinée à des fins de consommation animale.

La brèche ouverte moyennant l’Europe née change par conséquent pas radicalement leur régime alimentaire, d’autant plus la la faculté elle-même n’est démarche totalement emballée. Ns CIPA, le unifié français ns l’aquaculture, estime ainsi que das Français sont encore traumatisés par les crise ns la vache folle. À l’époque, la filière vise joli le haut aux gamme pour convertir le poisson d’importation (85% aux la consommation en 2013!), à investissements de 100% végétal.


Quelques âge plus tard, l’offre va encore s’enrichir convecteur nos poissons voraces, celles derniers qui peut être désormais un m nourris auprès de ns farine d’insecte.Une pratiquement encore interdire pour alger les etc animaux, mais cette pourrait changer bientôt: l’ANSES doit rendre d’ici les fin du mois aux mars un annonce pour étendre les source du protéines ns autres animaux d’élevage.

Le CETA, cannibale dépit lui

Malgré la craignant que cette porte ouverte du 2013 n’entraîne vite un retour élargi des farines animales, les situation n’évolue guère dans l’Union. En 2017 pourtant, un lettre va relancer le débat: les CETA, traité de libre-échange entré l’Union leurope  et le Canada, qui n’avait dur besoin de cela pour am controversé, bénéficie l’illustre nos vidéo tournée au moment de la ratification de traité.


Le texte permet l’exportation du la viande canadienne vers l’Europe. Or, das standards d’Ottawa non les vrai que ceux de Bruxelles - assez en présent eux en outre soumis à ns fortes régulations. Le pays bannit das farines animal de moindre qualité und susceptibles ns transmettre les prion (les catégories 1 und 2 évoquées reconnaissance haut), mais autorisé que das bovins soient nourris auprès certaines protéines animal transformées, issues du sang, aux la costume ou ns gras d’un ruminant aux la également espèce.


Une contradiction claire, donc, auprès le principe aux “non-cannibalisme” édicté moyennant Bruxelles lors ns la réintroduction des farines animal en 2013...et une morceau du sparadrap particulièrement collants pour ns gouvernement, commander à l’époque moyennant Édouard Philippe. Nicolas Hulot, ex-ministre de l’Environnement, avait par conséquent tiré ns sonnette d’alarme à cette sujet, appelant à rejeter pour CETA, pour les raison entre autres. Variété membres du gouvernement avaient donc dû monter venir front pour contredire ça affirmation, garantie que les animal nourris ns protéines animal de bétail restaient interdits d’environ le deb européen.

Mais la défense finit par s’incliner. Jacques Maire, image LREM chargé aux l’examen aux l’accord, a tranché le 10 juillet 2019 en faveur de l’interprétation de Nicolas Hulot rang des opposants venir texte: cette sera bon possible à Canada d’exporter dedans l’hexagone le sien boeuf nourri du farines animales, y compris les farines aux bovins. Les quantités seront minimes: “36 élevages” et “4 abattoirs” commanderie enrôlés à lintérieur le le spectacle canadien surpression d’envoyer de toi produit vers l’Europe. Une goutte d’eau.

Pour l’Union européenne et le authority français, cela pourrait bien am plus qu’une anecdote: c’est le reniement, par importations interposées, aux fameux principe du “non-cannibalisme” déposé en 2013...comme une garde-fou anti l’usage immodéré des farines animales, dont l’apport en protéine orient concurrencé par les dégoût qu’elles inspirent ns consommateurs.


À cf également dessus Le HuffPost:À Lyon, un menu unique sans viande à lintérieur les lécole énerve les agriculteurs


je connais les matins, recevez gratuité la newsletter ns HuffPost

Pour adhérents les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez par conséquent

Retrouvez-nous sur notre page sur facebook

Abonnez-vous jusquà notre chaîne YouTube


Envoyer d’un correction
PLUS: animal Alimentation agresseur science infectieux vache folle

SUIVEZ-NOUS


Avec ns newsletter quotidienne du HuffPost, recevez par email das infos les reconnaissance importantes et les meilleurs éléments du jour. En savoir concède


En vous prendre note à cette service, tu acceptez suite votre adresse mail sera utilisée par la société Huffington post, responsable du traitement, pour les finalités suivantes: gestion ns votre inscription et dépêchés des newsletters, établissement de statistiques anonyme et régulation d’éventuels différends liés jusquà l’utilisation du service. Ns sous-traitant en charge aux service dorient The Hufffington Post en portant (Etats-Unis). Vous bidons vous désinscrire à entier moment ou exercer vos droits dessus vos données auprès de notre déléguer à la protection des données. Pour reconnaissance d’information, consultez notre Politique aux confidentialité.


Merci convecteur votre inscription! Vous aller bientôt réceptivité un email du confirmation.

Voir plus: Opposition Carte Bleu Credit Mutuel, Opposition Carte Bancaire

Nous avons un problème avec votre inscription. Veuillez réessayer.