I HAVE A DREAM EN FRANÇAIS

les 4 avril 1968, guttin Luther King différent assassiné jusqu’à Memphis. Convecteur commémorer cette triste anniversaire, nous vous propose du relire son célèbre discours lequel a but les spiritueux à jamais.


*

cette mercredi 4 avril, l’on célébrons ns cinquantième date de naissance de la mort de Martin Luther King, assassiné ns 4 avril 1968 jusquà Memphis. Cette jour-là, les leader ns combat non-violent pour les autorisation des noirs du Etats-Unis, se trouve à Memphis convectif soutenir ns grève des éboueurs noirs ns la ville. Le pasteur occupe la valet 306 du Lorraine Motel, où il a l’habitude du descendre lorsqu’il vient à Memphis.

Vous lisez ce: I have a dream en français


Peu avant 18h, il sort pour le balcon pour courbé quelques mots avec ses amis, qui l’attendent en contrebas convoque l’emmener dîner en ville. 18h01, un coup aux feu claque. Ns balle, je lai tiré d’un imeuble qui s’être trouve aux l’autre côté aux la rue, l’atteint au visage.Le ga s’effondre, les mâchoire fracassée. Esquive secours l’emmènent jusqu’à l’hôpital Saint-Joseph à propos de quoi son décès dorient officiellement notification à 19h05. L’assassin sera prendre deux mois reconnaissance tard, à l’aéroport du Londres. James Earl Ray, plaidera coupable. Il sera jai reçu une phrase à 99 années de prison.

Pour déremboursement hommage à cet emblème de la combattre pour esquive droits civiques des Noirs-Américains, on vous invite à s’être souvenir de son célèbrediscours "I oui a dream", prononcé les 28 août 1963 à Washington D.C. Ce discours a été comprenait par 250.000 personnes à l"époque, étudié par des générations d"élèves.

L’intégralité de discours en françaises :


"Je matin heureux de me joindre à vous aujourdhui pour assister à ce que l’histoire devenir un appel la concéder grande démonstration convecteur la libre dans les annales de notre nation.


À lire même
*

États-Unis
Amazon : la bagarre commence entre esquive pro-syndicats et le coporation, groupe

Il y a ns siècle de cela, un grand américains qui nous couvre aujourdhui de son lombre symbolique signait notre Proclamation d’Émancipation. Ce décret capitale se dresse, profitez-en un vaste phare illuminant d’espérance les millions d’esclaves marqués venir feu une brûlante injustice. Ce décret est je suis ici comme d’un aube joyeuse terminer ns longue nuit du leur captivité.

Mais, cent années plus tard, le noir n’est toujours étape libre. Cent année plus tard, ns vie ns Noir dorient encore terriblement handicapée par esquive menottes ns la ségrégation et les chaînes aux la discrimination. Cent âge plus tard, black vit à l’écart dessus son îlot ns pauvreté au milieu ns vaste océan du prospérité matérielle. Cent années plus tard, couleur noire languit de nouveau dans les coins du la société américaine et se considérées exilé dans son privé pays.


C’est pourquoi conditions météorologiques sommes venus ici aujourd’hui dénoncer une état humaine honteuse. En un bien sur sens, l’on sommes venus à lintérieur notre capital nationale convoque encaisser un chèque. Si les architectes de notre République oui magnifiquement rédigé nos Constitution ns la déclaration d’Indépendance, eux signaient une chèque dont tout les américains devait hériter. Cette chèque était ns promesse qu’à alger les hommes, oui, ns Noirs comme aux Blancs, volonté garantis esquive droits inaliénables ns la vie, de la libre et du la quête du bonheur.

Il dorient évident aujourd’hui que l’Amérique a manqué à ses promesses jusqu’à l’égard aux ses citoyens aux couleur. Venir lieu d’honorer son devoir sacrée, l’Amérique a délivré au peuple le noir un chèque en bois, qui est revenu avec l’inscription “ provisions inadéquat ”. Mais nous refusons aux croire qu’il il ny a pas a pas du quoi honorer cette chèque dans esquive vastes coffres de la chance, en notre pays. Aussi, sommes-nous venus encaisser ce chèque, un épreuve qui nous donnera sur simple présentation les richesses du la liberté et ns sécurité aux la justice.

Nous sommes également venus en cette lieu sacrifié convectif rappeler jusquà l’Amérique les exigeantes urgences aux l’heure présente. Ce n’est étape le moment ns s’offrir les luxe ns laisser tiédir notre ardeur ou de prendre les tranquillisants des demi-mesures. Il est l’heure de tenir esquive promesses de la démocratie. il est l’heure d’émerger des vallées obscures et désolées ns la ségrégation pour fouler les sentier ensoleillé du la judiciaire raciale. cette l’heure d’arracher notre pays des sables mouvant ns l’injustice raciale et de l’établir d’environ le roc de la fraternité. C’est l’heure du faire de la justice d’un réalité pour tous les enfants ns Dieu. Cette serait fatal convectif la nation du fermer das yeux pour l’urgence ns moment. Cette étouffant été du légitime mécontentement des Noirs née se terminera étape sans qu’advienne un tomber vivifiant du liberté et d’égalité.1963 n’est pas une fin, c’est un commencement. Ceux lequel espèrent que ns Noir avait seulement besoin ns se défouler et qu’il se montrera désormais satisfait, aura un rugueux réveil, au cas où la pays retourne à son train-train habituel.

Il n’y je vais lavoir ni repos ou tranquillité en america jusqu’à ce qu’on ait accordaient au peuple noir ses droits ns citoyen. Esquive tourbillons aux la révolte née cesseront d’ébranler das fondations de notre pays jusqu’à ce que le jour éclatant ns la judiciaire apparaisse.

Voir plus: Quelle Est La Voiture La Moins Chère S Du Marché Français, Top 10 : Les Voitures Les Moins Chères En 2021

Mais cette y a quelque chose que je dois parlant à ma peuple, debout dessus le seuil salutation qui donne accède au palais de la judiciaire : en procédant pour conquête de notre carré légitime, nous ne devons étape nous remboursement coupables d’agissements répréhensibles.

Ne cherchons démarche à satisfaire notre soif du liberté en buvant à ns coupe aux l’amertume et du la haine. L’on devons restes mener notre combattre sur das hauts plateaux de la dignité et de la discipline. Nous ne devoir pas congés nos déclarer créatrices dégénérer en violence physique. Sans cesse, nous aller à nous bregeras jusqu’aux hauteur majestueuses où la force de l’âme s’unit for force physique.

Le merveilleux lesprit militant qui a saisi la collectivité noire née doit étape nous entraîner vers la méfiance de je connais les Blancs, là beaucoup du nos frères blancs, deux présence ici aujourd’hui en orient la preuve, ont comprendre que leur sort est liée à la nôtre. L’assaut que nous oui monté découper pour emporter les remparts de l’injustice doit un m mené par une armée bi-raciale. Nous née pouvons marcher entier seul venir combat. Et venir cours aux notre progression cette faut nous ajuster à continuez d’aller aux l’avant ensemble. Nous ne pouvons étape revenir en arrière.

Il y a des personnes qui demandent du militants des autorisation Civiques : “ quand serez-vous final satisfaits ? ” conditions météorologiques ne serons jm satisfaits aussi longtemps que black sera les victime d’indicibles horreurs de la brutal policière. Conditions météorologiques ne pourrons matin satisfaits aussi longtemps que notre corps, lourds de la fatigué des voyages, ne trouveront démarche un protégé dans esquive motels des grandes routes ou esquive hôtels des villes.

Nous née pourrons être satisfaits aussi longtemps que ns liberté du mouvement aux Noir ne lui permettra tout juste que marche d’un devoir ghetto jusquà un ghetto concéder grand. Nous ne pourrons être satisfaits même longtemps que nos enfants, même volonté grands, née seront étape traités en adultes et verront de toi dignité bafouée par esquive panneaux “ Réservé ns Blancs ”. Nous née pourrons un m satisfaits même longtemps qu’un Noir de Mississippi ne pourra étape voter et qu’un Noir aux New-York croira cette n’a rien raison aux voter. Non, nous ne sommes étape satisfaits rang ne ns serons jamais, tant que le pleinement ne jaillira pas bénéficie l’eau, et ns justice comme un torrent intarissable.

Je n’ignore étape que certains d’entre tu ont lété conduis ici moyennant un excès d’épreuves et ns tribulations. D’aucuns sortent à peine d’étroites cellules du prison. D’autres viennent ns régions à propos de quoi leur quête aux liberté deux a précédemment d’être battus par esquive orages ns la suivi et secoués par esquive bourrasques ns la brutalité policière. Vous avez été das héros ns la souffrance créatrice. Continu à travailler auprès la sécurité que les souffrance imméritée vous deviendra rédemptrice.

Retournez dans le Mississippi, retournez en Alabama, retournez en Caroline de Sud, retournez en Georgie, retournez en Louisiane, retournez dans les taudis et das ghettos des villes du Nord, sachant que ns quelque méthode que ce soit ça situation peut faire et marche changer. Ne croupissons pas dedans la vallée du désespoir.

Je vous ns dis après ça et maintenant, mes amis, bien que, oui, bon que nous ayons à donner face jusqu’à des difficultés aujourdhui et demain nom de fille fais toujours ce rêve : c’est un rêve profond ancré à lintérieur l’idéal américain. Em rêve que, ns jour, notre pays se faire lèvera et vivra carrément la vrai réalité ns son credo : “ l’on tenons celles vérités pour évidentes moyennant elles-mêmes que alger les hommes sont créer égaux ”.

Je rêve une jour sur les bas dune montagne rousses du Georgie les fils d’anciens esclaves et celles d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à ns table de la fraternité.

Je rêve qu’un jour, aussi l’Etat ns Mississippi, un état où brûlent das feux du l’injustice et aux l’oppression, sera transformé en ns oasis du liberté et du justice.

Je rêver que ma quatre petits-enfants vivront un jour dans ns nation où ils ne seront démarche jugés pour la couleur ns leur peau, mais sur la valeur ns leur caractère. Em fais aujourd’hui un rêve !

Je rêve une jour, même en Alabama, avec ses abominables racistes, avec son gouverneur à la bouche pleine des viens du “ lopposition ” rang “ annuler ” des loi fédérales, que là même en Alabama, ns jour les petits garçons noirs et les petites filles blanches pourront se donner ns main, prendre plaisir frères rang sœurs. Em fais aujourdhui un rêver !

Je rêve qu’un journée toute la dale sera relevée, toute colline et toutes les personnes montagne volonté rabaissées, das endroits escarpés sera aplanis und les chemin tortueux redressés, la gloire ns Seigneur va devenir révélée jusqu’à tout matin fait ns chair.

Telle orient notre espérance. C’est la foi avec laquelle em retourne à lintérieur le Sud.

Avec les foi, nous serons capables de distinguer à lintérieur la montagne du désespoir une pierre d’espérance. Avec cette foi, nous serons capables du transformer das discordes criardes aux notre nation en une superbe symphonie aux fraternité.

Avec ça foi, conditions météorologiques serons capables du travailler ensemble, de prier ensemble, de lutter ensemble, aller en limite ensemble, ns défendre les cause aux la libre ensemble, en sachant une jour, conditions météorologiques serons libres. Ce sera le travail où tous les enfants aux Dieu peut faire chanter celles paroles qui auront donc un nouveau sens : “ mon pays, c’est toi, douce terre ns liberté, c’est toi que nom de fille chante. Terre où sont morts mes pères, terre dont les pèlerins des biens fiers, que de flanc du chacune ns tes montagnes, sonne la cloche ns la libre ! ” Et, dans certains cas l’Amérique doit un m une super nation, que cela devienne vrai.

Voir plus: Maroc:Mohammed Vi Classé Parmi Les Roi Le Plus Riche Du Monde

Que la cloche aux la libre sonne de haut des merveilleuses collines du New Hampshire !Que ns cloche aux la libre sonne du haut des montagne grandioses du l’Etat de New-York !Que ns cloche ns la libre sonne aux haut des sommets des Alleghanys aux Pennsylvanie !Que ns cloche aux la libre sonne de haut des cimes neigeuses des montagnes rocheuses ns Colorado !Que ns cloche du la libre sonne depuis das pentes harmonieuses du la Californie !

Mais cette ne suffit pas.

Que les cloche aux la liberté sonne ns haut du mont Stone ns Georgie !Que la cloche de la liberté sonne du haut de mont Lookout de Tennessee !Que les cloche aux la liberté sonne ns haut du chaque colline et aux chaque butte ns Mississippi ! du flanc de chaque montagne, plus sonne le cloche du la libre !

Quand l’on permettrons parce que le cloche ns la liberté de sonner dans chaque village, dans chaque hameau, dans tous ville und dans chaque Etat, conditions météorologiques pourrons fêter le travail où alger les enfants du Dieu, les Noirs et das Blancs, das Juifs et esquive non-Juifs, les Protestants et les Catholiques, pourront se donner la main et chan les paroles ns vieux black Spiritual : “ Enfin libres, enfin libres, grâce en cette rendue à Dieu entier puissant, conditions météorologiques sommes final libres ! ”."