Nouvel Institut Franco Chinois Lyon

*
crédits : NIFC

À l’occasion du cet anniversaire, ns NIFC a totalement repensé le sien musée, en mettant en exergue l’histoire qui lie la la france et ns Chine jusqu’à travers leurs relations économiquement et culturelles. Ns exposition temporaire titré « les choses de ce mondes » de l’artiste guillaume Dégé est également présentée de 29 mai venir 30 octobre 2021.

Vous lisez ce: Nouvel institut franco chinois lyon


L’Institut franco-chinois ns Lyon a été fondé sur le site de Fort Saint-Irénée (5e arrondissement de Lyon) en 1921, est devenu par la suite ns Nouvel instaurant franco-chinois (NIFC). L’objectif initial aux lieu était de préparer das étudiants chinois ns études universitaires en France. Ns plupart des étudiants aux l"institut ont contribuer à l’évolution aux l’Empire de Milieu. Certains ont retenue leurs noms à lintérieur l’histoire aux la Chine moderne, des scientifiques réputés, des universitaires ns renom, des écrivain reconnus ou de nouveau des artistes célèbres.

Le NIFC dorient un lieu culturel qui permet également du universités, ns différents acteurs économiques français et chinois d’échanger. En 2014, le président chinois Xi Jinping aurait commencé elle visite d"État moyennant Lyon et reconnaissance particulièrement par le Nouvel instaurant franco-chinois.

Voir plus: Meteo St Etienne De Cuines

Le NIFC célébra les 100 âge de la établir à travers d’un programmation culturelle éclectique. le musée, ouvert en 2016, a inauguré le 29 mai dernier un nouveau parcours règlement mettant en lumière la relation entre les Chine et les France de l’Antiquité jusqu’à 1921 et retraçant les genèse de la création de cet instaurant qui orient aussi les première université franco-chinoise aux Lyon.

Voir plus: Free Box Cristal Chez Free Avis, Offre Free Crystal

Des bornes toucher sont jusquà la le père de trí des visiteurs qui peuvent également couverture l"immense collection d"objets asiatiques d"Émile Guimet, industrialisé et passionné par l’art et les civilisations lointaines. 24 plaques en fusion émaillées signées par le artis lyonnais antoine Vollon, réalisées entré 1853 rang 1854, sont aussi à admirer. Elle ornaient des dessicateurs, des machines jusqu’à vapeur, servant jusquà sécher les soie, jusquà la etat des soies ns Lyon. Ces plaques ont lété prêtées à NIFC par les Musée des Tissus. Enfin, grâce à la réalité virtuelle, ns visiteur pourra sengager un saut dans le passé en immersion à lintérieur l"univers des étudiants et au cœur ns Fort Saint-Irénée surnommé« Le ladolescence des peuple chinois ».