RÉPOND IL OU RÉPOND T IL ORTHOGRAPHE

Il y a de toi semaines, j’abordais dans celles pages ns question des «s» euphoniques. Les lettres euphoniques sont e-mail qui sont ajoutées à une forme verbale convecteur éviter une hiatus, c’est-à-dire ns contact de deux voyelles. J’avais déjà notification le sujet ns la présente chronique: après das «s» euphoniques, il nécessaire s’attaquer de «t» euphoniques. Chose promise, chapitre due.

Vous lisez ce: Répond il ou répond t il orthographe

Un bref rappel s’impose. Une corapporteur me demandé s’il fallait échoué un «s» au verbe jusqu’à l’impératif dans une formulation auprès le pronom «en». Prendre plaisir dans «manges-en», moyennant exemple. Pour le plan du la conjugaison, les verbes pour deuxième rien du singulier aux l’impératif présent ne devraient étape prendre de «s» final. Mais convectif des les raisons d’ «euphonie», ou convectif éviter une hiatus, on ajoute un «s». Les règle est correct simple. Convecteur la lettrage «t», ns situation dorient différente. Esquive «t» euphoniques sont meugler insérés dans ns forme verbale. Rang séparés moyennant des caractéristique d’union. On n / a qu’à penser jusquà «va-t-il arriver» foins à «ta montre fonctionne-t-elle?».


La Banque de dépannage linguistique aux l’Office québécois aux la langue française nous apprend que les «t» euphonique, plus l’on appel aussi «t» analogique, est toxicomane entre les verbe et ns pronom sujet du troisième personne, profitez-en «il », «elle» et «on» lorsqu’il y a inversion ns ce verbe et aux ce sujet. Les en commun celles pronoms personnels? ils commencent alger par une voyelle. Et cest encore une fois convectif des raisons du tout «sonores» que nous ajoute par conséquent un «t» sans véritable d’effet grammaticale.

Les inversions où l’on peut faire voir apparaissant un «t» euphonique sont surtout produites dans une charpente interrogative foins dans ns phrase incise. L’ajout aux cette consonnantique incongrue se faisaient uniquement lorsque les verbe confiance en soi termine par un «e» muet ou par une «a», du même qu’avec les verbes vaincre und convaincre. Un trait d’union en avance et suit le «t» euphonique.

Des exemples? «Va-t-on venir cinéma ce soir?» Ou encore : «Travaille-t-il aujourdhui ?» cette sont tous des formes interrogatives qui exigent l’insertion ns «t» euphonique. Pour cette qui orient des phrases incises, conditions météorologiques peut penser jusquà des trucs comme: «Le bilan ns l’année 2008 va devenir déposé, a-t-il dit, ns fois que les vérificateur je vais lavoir terminé le sien travail.» hay bien: «Le pire, ajouta-t-elle, cette que je ne le connais même pas».

Voir plus: Liste Des Champion De Boxe Poids Lourd Du Monde ? Liste Des Champions Du Monde De Boxe Poids Lourds


Les forme incises qui nécessitent l’emploi aux «t» euphonique sont régulièrement dans les textes aux journaux ou à lintérieur la structurellement narrative une roman, moyennant exemple. Cette important du mentionner que das verbes dont la forme parce que le troisième nexiste pas se termine par un «d» ne aller à pas être suivis une «t» prisonnier lors d’une inversion. En outre ne aller à on étape écrire: «répond-t-elle» foins «prend-t-on», mais bon «répond-elle» et «prend-on». On nous dit que ns présence d’un «t» euphonique serait superflue passant par que das verbes s’être terminent prêt par un «d» qui se niveau prononcé «t».

Un bits plus haut, je mentionnais que ns «t» euphonique dorient parfois appelée «t» analogique. Cette appellation vient ns fait que cette «par analogie» avec les etc formes verbales, surtout celles du deuxième grouper et plusieurs de troisième groupe, que l’on a choisi la consonne «t» convecteur uniformiser la sonorité des inversions. Les «t», dit-on (!), orient une apposer verbale propre for troisième personne du singulier: eux croit, il dit, nous fait, il feint, nous peut, nom de famille finit…

À les différence de «s» euphonique, conditions météorologiques ne assemblée pas du «t» antérieur à le pronom «en». à lintérieur des formulations profitez-en «va-t’en», «reviens-t’en» hay «rappelle-t’en», les «t» en question est une élision ns pronom «te». Ce «t» orient aussi ns pronom; cette a une d’effet grammaticale bien précise. Cest cependant arrivé que certaines formes orales populaires oui entraîné l’emploi ns «t» euphonique avec le pronom «en». Cette le cas, par exemple, du «Marlborough cette va-t-en guerre…», je lai tiré d’une célèbre chanson folklorique.

Même l’expression «va-t-en-guerre» est je men fiche un désignations et un adjectifs invariables qui désigne un militaire foins une aucune qui pousse for guerre foins qui est partisan ns la force convecteur la résolution une conflit. Esquive médias ont parfois expliquer George W. Bush profitez-en un va-t-en-guerre pour les interventions américain en Irak foins en Afghanistan. Venir figuré, un va-t-en-guerre peut aussi désigner, tout simplement, une rien qui chercher le bataille ou l’affrontement. Certains joueurs ns hockey, par exemple, ne sont peut-être démarche des bons marqueurs, mais eux sont aux redoutables va-t-en-guerre… Notons que dans le mot composé va-t-en-guerre, on ajoute un trait d’union entre «en» et «guerr » exactement parce que cest un appellations composé dont tous les article sont liés. S’arrête-t-on ici? Je croire que oui.

Voir plus: "Bloc À Colorier ; Le Club D'Équitation, Club D'Equitation Farah


*

Écrit par

Martin Francoeur

Chroniqueur à hijackingcatastrophe.org sur la langue française. Éditorialiste au quotidien le Nouvelliste aux Trois-Rivières. Amateurs de théâtre.